Comment devient-on procureur ? Quelles sont les études à suivre pour pouvoir prétendre travailler dans un tel domaine ? Quelles sont les compétences requises pour faire ce métier si important pour une société Voici quelques éléments de réponses pour vous édifier un peu plus sur ce métier à responsabilité.

Les études à suivre

Un procureur a un domaine d’activité uniquement centré sur le droit. Donc une personne ayant la prétention de devenir un jour un procureur doit suivre un cursus universitaire portant sur le droit. Pour préparer au mieux ce cursus universitaire en droit, il faudra suivre dès le lycée les séries ES, L ou S qui sont les mieux indiquées pour choisir une étude de droit à l’université.

Les concours à faire

Pour devenir un procureur, il est nécessairement de passer par la case concours. Le concours est organisé par le ministère de la Justice. En réalité, il faudrait dire les concours puisqu’il en existe trois. Il y a ce qu’on appelle le concours externe qui concerne les personnes âgées de moins de 31 ans. Le concours interne quant à lui concerne les fonctionnaires et les militaires qui ont au moins 4 années de service. Le troisième concours est un peu plus ouvert puisqu’il s’adresse aux personnes qui ont une certaine expérience soit dans le domaine privé (8 ans d’expérience) en tant qu’avocat spécialisé par exemple soit en tant qu’élu local en disposant d’un mandat ou encore à des personnes remplissant une fonction juridictionnelle à titre non professionnel. Les candidats à ce concours doivent être âgés de moins de 40 ans. Chaque candidat a le droit de se présenter à trois reprises s’il remplit les conditions. Il est aussi à rappeler concernant le concours externe qu’un minimum de Bac+ 4, un diplôme de l’IEP ou d’un certificat qui prouvent que le candidat est un ancien élève de l’école normale supérieure sont requis. De même pour augmenter vos chances de réussite pour entrer à l’École Nationale de la Magistrature, il est conseillé de suivre une classe préparatoire d’un an.

Les compétences requises

Le métier de procureur est un travail extrêmement dur qui nécessite d’avoir des nerfs solides et une bonne endurance. Le procureur est amené dans certaines situations à travailler de jour comme de nuit. Le procureur doit avoir une bonne capacité d’analyse et de synthèse afin de prendre les décisions qui doivent être prises et en assumer les conséquences. Il doit être à la fois rigoureux et diplomate.