Innover pour performer

Le progrès est, depuis la révolution industrielle de la fin du dix-neuvième siècle, ce qui guide les acteurs du monde économique à travers le monde. On a pris conscience qu'en s'y appliquant, on pouvait au fil du temps concrétiser n'importe laquelle des idées, mêmes celles qui sont a priori les plus folles et les moins réalisables. Par exemple le mythe d'hier selon lequel on pourrait voyager dans l'espace est une réalité banale aujourd'hui, tout comme le fait de pouvoir discuter en temps réel avec une personne située à l'autre bout du monde. En bref ce qui faisait des inventions de la science fiction et des romans d’anticipation quelque chose d'irréel devient petit à petit non seulement possible, mais bel et bien concret.

Comment financer l'innovation ?

Cela étant, tout cela n'a pas eu lieu comme par magie : il a fallu du temps, des moyens humains, technologiques mais aussi financiers pour parvenir à fabriquer les smartphones ultra-équipés d'aujourd'hui, ou encore les avions comme le Stratolaunch, voire les moteurs électriques qui équipent les bus des grandes villes. Mais il a fallu aussi et surtout mettre en place des services de conseil en financement de l’innovation, pour donner aux entrepreneurs les plus inventifs les moyens de financer leurs projets et de réaliser leurs rêves les plus irréels pour leur permettre de donner naissance aux objets, aux équipements et aux moteurs qu'ils avaient imaginés.

Le marché de l'innovation

Aujourd'hui la course à l'innovation est, bien plus qu'elle ne l'était hier, une véritable guerre sur les marchés, chaque pays rivalisant de longue date avec les autres et les entrepreneurs de tous horizons voulant à tout prix devancer leurs concurrents. Etre le premier, celui qui peut inonder son marché de ses produits, sera le vainqueur, mais la victoire est généralement de courte durée. Alors il convient d’innover toujours et encore, à tel point qu'on ne sait pas ce que pourraient nous réserver pour demain tous ces industriels désireux de révolutionner nos vies.