Un spécialiste du matériel de découpe jet d’eau

Le découpage à jet d'eau est un procédé de découpe qui utilise un jet hyperbare qui permet de découper tous types de matières, de la plus fragile à la plus solide. On peut ainsi, par ce procédé, aussi bien découper de la mousse, du cuir, de la pierre, du marbre, du verre, des matériaux composites, des produits agroalimentaires ou encore des métaux tels que le cuivre, l’or ou le titane. Le fonctionnement est le suivant : on utilise généralement un fluide qui contient des additifs, ainsi le jet d'eau additionnée d’abrasif sort d’une buse de découpe sous très haute pression et permet de couper le matériau avec précision. Pour les matériaux les moins solides, on peut même se contenter d’utiliser de l’eau pure.

Qui sont les utilisateurs de ce type de matériel de découpe ?

Les universités équipent très souvent leurs laboratoires avec des machines de découpe afin d’offrir à leurs étudiants la maîtrise de la technologie jet d’eau. Les entreprises énergétiques sont elles aussi clientes car elles peuvent tirer l’avantage de cette technologie qui permet notamment de produire des pièces sans zone affectée thermiquement. En outre, l’aéronautique, l’industrie agroalimentaire, le médical ou les transports sont des utilisateurs fréquents de ce type de machines.

Une entreprise fournit des machines de découpe jet d’eau

En France, c'est l’entreprise Omax qui est spécialisée dans la fourniture de matériels et de logiciels de découpe jet d’eau. Leur solution de découpe offre de nombreux avantages par rapport aux méthodes d’usinages classiques. Par exemple, la trajectoire et la vitesse de la tête de découpe sont calculées en anticipation avec exactitude et prennent en compte la matière qu’il va falloir usiner d’une part et la forme de la pièce d’autre part. Ainsi l’accélération de la tête est parfaitement maîtrisée afin d’obtenir une coupe régulière et vraiment lisse. Avec un réglage approprié, il est possible d’obtenir une précision de positionnement jusqu’à plus ou moins 0.1 millimètres.