Externalisation des tâches : l’avenir des entreprises

Dans le domaine économique, c'est la course permanente à la rentabilité dans le monde entier. Chaque entreprise fait tout son possible pour pouvoir gagner plus d'argent qu'elle n'en dépense, c'est la base même de l'économie. Pourtant ce n'est pas toujours facile, lorsque l'on a de lourdes charges à payer régulièrement, que de dégager des bénéfices, et c'est d'autant plus vrai quand l'entreprise est basée dans un pays où les taxes sont importantes. Pour autant chacune tente tant bien que mal de trouver les moyens de gagner suffisamment pour payer ses fournisseurs, ses salariés, ses droits et ses taxes, mais aussi pour générer un profit qui pourra, ensuite, permettre d'investir et d'espérer, par là, pouvoir gagner encore davantage.

L'externalisation comme solution

Pour limiter les frais une entreprise a différentes solutions à sa disposition. L'une de celles qui ont le vent en poupe ces dernières années, c'est le fait d'externaliser certains services. Les grandes multinationales, depuis le début des années 2000, avaient pris l'habitude de délocaliser leurs services de relation clientèle, de développement informatique ou encore de comptabilité dans des pays où la fiscalité est plus avantageuse. Aujourd'hui c'est l'externalisation des services de secrétariat dans un centre d'appel à Madagascar, où d'ailleurs les services de rédaction pour les grandes entreprises du web français ont connu un vrai succès, qui est mis en avant.

L'externalisation : une solution à moindre coût

Le grand avantage de faire appel à une société située dans un autre pays, comme à Madagascar, est un choix qui permet à une entreprise française de ne pas avoir à recruter du personnel, ce qui est long, ni à subir la législation qui, dans le domaine de l'emploi, est bien plus stricte que dans d'autres pays. Pourtant ces sociétés hexagonales sont exigeantes, surtout lorsqu'il s'agit d'établir une relation avec leurs clients. C'est pourquoi elles choisissent avec soin les entreprises étrangères offshore avec lesquelles elles établissent un partenariat. Cela a d'ailleurs un effet plutôt positif, puisque les prestataires qui sont sélectionnés effectuent des tâches qualitatives quoi qu'il arrive, pour conserver ce marché.